WhyNote, la papeterie anti‐gaspi

Avec ses bloc-notes, agenda perpétuel et post-it réutilisables, WhyNote souhaite freiner un maximum le gaspillage papier, un véritable désastre écologique qui perdure depuis des années, et ce, malgré l’apparition du numérique.

Petit rappel sur le gaspillage papier

Aujourd’hui en France, on consomme près de 10 millions de tonnes de papier chaque année, soit 279 kilos par seconde ! Comme vous vous en doutez, la production de papier est très néfaste pour l’environnement puisque celle-ci est responsable à 14% de la déforestation, intensifiant ainsi le réchauffement climatique. Mais ce n’est pas tout, puisque cette production demande également énormément d’eau. A titre d’exemple, 5L d’eau sont nécessaires pour produire une simple feuille A4. Pire encore, le papier est connu pour être une industrie ultra polluante à cause des matières toxiques directement rejetées dans l’eau, l’air et le sol dues au chlore utilisé pour le blanchiment.

whynote-book-gaspillage-papier-france

Comment ne plus gaspiller de papier ?

Pour limiter ce gaspillage, on pourrait se tourner vers le papier recyclé, qui permet d’économiser de l’eau et des arbres. Mais le recyclage n’est pas une solution infinie. En effet, un papier n’est recyclé en moyenne que cinq à six fois, à cause de la détérioration des fibres de celluloses lors du processus de transformation.

Passer au tout numérique serait-il donc la seule réponse ? Malheureusement non. Ce secteur pollue aujourd’hui autant que le secteur de l’aviation.

Le gaspillage papier n’est pour autant pas une fatalité puisqu’il existe de nombreuses astuces pour l’éviter au quotidien, aussi bien au travail qu’à la maison : réutiliser un maximum, limiter les impressions, éviter les emballages inutiles…

Sans oublier que les entreprises ont de plus en plus conscience de l’urgence écologique et ne cessent donc d’innover. C’est le cas de WhyNote qui propose des carnets réutilisables, de quoi enrayer la surconsommation de papier.

Qui se cache derrière WhyNote ?

WhyNote, c’est d’abord l’histoire d’une marque horlogère fondée par 3 étudiants Lausannois en 2011.

Dans cette entreprise, les prises de notes sont évidemment monnaie courante, si bien qu’un nombre indéfinissable de papiers s’entasse sur les bureaux jusqu’à finir presque automatiquement à la poubelle. Devant ce constat, les fondateurs décident alors d’adopter une démarche plus responsable et éco-friendly, d’abord en limitant le gaspillage papier au sein même de leur société, puis en donnant vie à leur concept de carnet réutilisable à travers la marque suisse, WhyNote !

WhyNote Book – Entre 19.90€ et 44.90€
WhyNote Memo Post – 14.90€

Une fabrication locale et réfléchie

La marque a bien conscience qu’il est aujourd’hui essentiel de privilégier une production éthique et la plus locale possible. C’est pourquoi les bloc-notes et carnets réutilisables WhyNote sont fabriqués et assemblés en Suisse (à environ 30 km de l’entreprise) tandis que les mémo post sont fabriqués en Italie.

Les différents matériaux utilisés

  • Le concept du carnet réutilisable a été rendu possible grâce au revêtement de chaque page façon “tableau blanc”. Ce revêtement 100% recyclable est le résultat d’un traitement spécial composé de polymère d’éthylène (PET). Pour aller plus loin, la marque se renseigne régulièrement sur les nouvelles alternatives de ce traitement (comme l’éthanol produit par la fermentation de canne à sucre) afin de proposer un produit toujours plus écologique.
  • Pour ce qui est du papier en lui-même, WhyNote en a fait sa priorité en choisissant la certification FSC. Ce label garantit que toutes les feuilles des carnets et bloc-notes (certification en cours pour les couvertures) sont issues d’exploitations forestières responsables. De plus, une partie des matières utilisées pour la fabrication provient de papiers recyclés. La marque propose des pages lignées, blanches et quadrillées à point.
  • Dans la collection WhyNote, on retrouve également des mémo-post que l’on peut fixer à n’importe quelle surface lisse. Cette adhésion est due à un procédé physique qui agit comme des nano-ventouses. On ne retrouve donc aucun composant chimique comme la colle, et le nettoyage se fait simplement à l’eau.
  • Pour ce qui est des accessoires, les feutres à gomme (en feutrine) sont en polypropylène (plastique recyclable) et l’encre est sans solvants agressifs et soluble à l’eau. Ils sont proposés en deux épaisseurs (fin et médium). Il est possible de remplacer les feutres WhyNote par des marqueurs non permanents (marqueurs indélébiles non compatibles), mais la marque ne garantie alors pas l’efficacité à long terme.
    Le kit de nettoyage comprend un flacon spray en plastique recyclé, une éponge et une lingette en microfibre qui permettent de retirer l’encre sans produits nocifs. A noter qu’il est possible de remplacer l’éponge et la lingette en microfibre par n’importe quel chiffon sec ou humide. La microfibre peut parfois être plus efficace pour retirer les notes très sèches.

On sent que la marque fait tout son possible pour proposer des produits éco-friendly. Cependant, j’ai remarqué que le plastique était tout de même omniprésent. Les produits sont d’ailleurs emballés, voire sur-emballés dans du plastique. Tous ces déchets sont à mon sens contradictoires avec le concept zéro déchet du carnet réutilisable. La marque m’a assuré qu’elle étudiait la possibilité de privilégier des emballages biodégradables fabriqués à partir d’amidon de maïs. Une démarche que je ne peux que féliciter. Mais elle m’a aussi expliqué que l’emballage plastique était souvent une demande des revendeurs, une contrainte non négligeable que la marque doit gérer comme elle peut.

WhyNote, comment ça marche ?

Je teste pour vous le WhyNote Book

Le design du carnet réutilisable

Le WhyNote Book est disponible en plusieurs tailles, modèles, avec des motifs pour tous les goûts. J’ai pour ma part opté pour le A5 Eco Jungle, qui me met tout de suite de bonne humeur avec sa composition graphique et colorée !

  • La couverture et le verso du carnet ont un fini lisse et brillant, très agréable au toucher et qui permet évidemment d’être plus résistant à l’eau (pas aux rayures par contre).
  • La reliure est une wiro-O, ce qui est idéal car elle permet d’ouvrir entièrement le carnet et de le plier en deux, et donc de ne pas être gêné quand on écrit à l’intérieur.
  • Les pages avec leur revêtement spécial sont moins dures et beaucoup moins épaisses que ce que je pensais, c’est un bon point car cela rend le carnet plus maniable, plus léger et donc plus facile à utiliser ou transporter.

Les carnets, agendas et bloc-notes réutilisables sont vendus avec un petit gadget qui se colle au carnet afin d’y accrocher le stylo. Personnellement, je trouve ça très inutile puisque le stylo passe très bien dans la reliure.

whynote-carnet-reutilisable

L’efficacité du bloc-notes réutilisable

Pour ce qui est de l’efficacité du Whynote Book, je suis un peu mitigée.

Les points positifs :

  • Le concept fonctionne, on peut écrire et effacer autant de fois qu’on le souhaite
  • L’encre s’efface facilement et rapidement avec l’eau et l’éponge ou la lingette
  • L’encre ne s’efface pas au toucher

Les points négatifs :

  • La gomme du stylo qui sert à effacer l’encre laisse des résidus
  • Si on appuie trop fort, le stylo laisse une marque sur la page et l’encre peut baver un petit peu si on referme le carnet tout de suite
  • L’encre du stylo étant conçu pour sécher rapidement, le stylo peut être capricieux si celui-ci reste trop longtemps ouvert

Pour ce qui est de la durabilité du produit, la marque évoque en moyenne 300 réutilisations possibles pour chaque page.

Mon avis sur le WhyNote Book, le Pocket et les Mémo Post

Je salue l’initiative de WhyNote pour cette gamme qui limite le gaspillage papier. Les post-it réutilisables sont vraiment top, c’est un produit qui a, à mon avis, énormément de potentiel ! Pour ce qui est du carnet et du pocket, je suis un peu moins convaincue. Je les trouve plutôt pratiques pour un usage personnel mais pour le travail en entreprise ou la prise de notes à l’école, il faut vraiment revoir ses habitudes. Comme il ne faut pas forcer sur le stylo, l’adaptation peut être compliquée, surtout si on utilise quotidiennement un stylo normal en plus du stylo WhyNote.

Quelques conseils d’utilisation

  • Ne pas appliquer de pression sur le stylo en écrivant
  • Bien refermer le stylo entre deux prises de notes
  • Rincer la gomme de temps en temps
  • Ne pas refermer le carnet tout de suite après la prise de notes

Si une amélioration est nécessaire pour ce qui est des emballages, du plastique et des gadgets superflus, WhyNote reste une enseigne novatrice, très transparente et à l’écoute de ses clients. La marque se remet aussi en question constamment afin de trouver de meilleures alternatives écologiques pour se perfectionner, elle est donc amenée à évoluer positivement !

20% de réduction
sur tout le site WhyNote avec le code
whatwhat

Code affilié 〰 Produits offerts 〰


Que pensez-vous de ce concept de carnet réutilisable ?
Êtes-vous encore attaché au papier malgré l’omniprésence du numérique ?

2 Comments

  1. J’ai tester le planner Whynote et j’ai le même avis que toi. Bien mais peut mieux faire ! Il faut prendre le coup de main pour écrire dessus et ce n’est pas très pratique lorsqu’il faut écrire beaucoup. Cependant, pour l’utilisation que j’en ai (noter ma to do list) ça suffit :)

    • What What Reply

      Hello Sophie,

      Merci pour ton commentaire.
      J’ai pris le coup de main pour écrire maintenant, mais par contre l’encre est un peu capricieuse.
      Comme toi, je pense que c’est pratique à la maison, mais pas forcément adapté à la prise de notes en classe ou en entreprise.

      Bises
      Justine

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.