Dans les coulisses de fabrication de la collection Réjeanne

Combien êtes-vous dans l’équipe ?

L’équipe Réjeanne a commencé avec 2 personnes mais nous travaillons aujourd’hui avec une vingtaine de personnes.

Comment concevez-vous vos culottes ?

Tous les culottes sont imaginées et désignées par nous – Wye et Alexandra. Nous choisissons les formes, les matières et les dentelles en fonction de nos inspirations et des demandes de nos utilisatrices.
Nous travaillons ensuite avec nos super stylistes pour pouvoir réaliser les patrons.
Nous nous sommes aussi entourées des meilleurs partenaires en France et en Italie pour les tissus, les dentelles, les élastiques – chaque détail compte !

Comment choisissez-vous les matières de vos culottes ?

Le confort, la performance et la fabrication française ont systématiquement guidé nos choix : quel est le tissu le plus doux au contact de la peau ? Quel est le tissu le plus performant pour absorber le sang ? Quel est la dentelle la plus jolie pour l’extérieur de la culotte ?

Avez-vous pour projet de passer au coton bio ou de n’utiliser que du modal ?

Nous sommes très attentives aux suggestions de nos clientes. Pour le moment nous avons décidé de privilégier un coton Oekotex 100 dont la douceur et la qualité nous ont convaincu. Nous allons passer au coton bio* bientôt :)

*Toutes les doublures des culottes seront en coton bio certifié GOTS et tissé en France d’ici quelques mois

Êtes-vous à la recherche de tissu alternatif pour des culottes encore plus écolo ? Le chanvre par exemple ?

Le chanvre est un tissu qui n’est pas adapté aux culottes menstruelles car lors de nos tests son temps de séchage était très long ;) Nous testons régulièrement de nouveaux tissus.

Comment se passe la fabrication ?

A part pour le lycra qui est tissé en Italie, nous travaillons exclusivement avec des fournisseurs français que ce soit pour les tissus ou les dentelles. Une fois le tissu fabriqué, il est envoyé à notre atelier qui va dans un premier temps le découper, puis assembler les différents tissus ensemble avant de coudre la culotte et d’ajouter les dentelles.

Notre dentelle vient d’un atelier français situé dans la région d’Annecy. Il est presque centenaire ! Son travail est une véritable source d’inspiration pour nous !

atelier-confection-dentelle-rejeanne
Crédit image : Réjeanne

Qui assure la confection des culottes ?

La confection de nos culottes est assurée par les doigts de fée d’une vingtaine de couturières qui travaillent avec une machine à coudre ou à découper pour la plupart d’entre elles.

En moyenne, combien de temps faut-il pour créer une culotte ?

La création d’un nouveau modèle de culotte prend plusieurs mois : entre les premiers dessins, les prototypes, le choix des dentelles, les tests, la gradation et enfin la première production, il peut se passer entre 4 et 6 mois !

Que faites-vous des chutes de tissus ?

Il y en a très peu sauf lorsqu’il y a un défaut dans le tissu. Dans ce cas, nous utilisons la chute pour les prototypes.

Comment choisissez-vous vos modèles pour les shooting ?

Nous avons eu un vrai coup de cœur pour nos mannequins. D’ailleurs, elles travaillent avec nous depuis le début et nous espérons pouvoir continuer de travailler avec elles encore longtemps. Elles sont adorables et ont été un peu surprises lors de notre premier shooting lorsque nous leur avons dit qu’elles pouvaient juste être elles-mêmes et sourire si elles en avaient envie ! Elles sont aussi ravies de savoir que leurs photos se sont pas retouchées.

A la découverte des modèles Réjeanne

De la culotte basique au shorty cocooning, en passant par les culottes en dentelle aux motifs sophistiqués, la marque a fait le choix de s’adresser à une clientèle à la recherche d’élégance, de modernité et de charme. Cette variété de modèles permet à chaque femme de trouver celui qui lui correspond le mieux en fonction de ses goûts, de ses humeurs et de sa morphologie.

Pour ce qui est des tailles, par contre, elles s’arrêtent malheureusement au 48 et la marque ne propose pas encore de culotte pour ado. Pourtant, avec la multiplication des marques de culottes menstruelles, et l’ampleur que ce marché a pris en quelques mois, je pense qu’il est essentiel, en plus de contenter toutes les envies, de contenter toutes les tailles !

Je vais maintenant vous présenter chaque modèle un par un et vous dire honnêtement ce que j’en ai pensé. Pour les culottes spécial flux abondant, j’ai fait appel à mon amie Lolo, qui sera mieux placée pour vous faire un retour sur l’efficacité.

La culotte Gaïa

Pour quel flux ? Léger à Moyen
Coloris & Motifs : Noir uni
Quelle composition ? Extérieur : 95% coton + 5% élasthanne /
Doublure drainante : 90% coton + 10% élasthanne /
Assemblage de protection : 80% viscose bambou + 20% polyester + 100% polyester membrane PUL

La culotte Gaïa est le modèle le plus basique de la collection Réjeanne puisqu’elle ressemble en tout point à une culotte que l’on porte pour être à l’aise. Le design a été pensé pour être simple et efficace, mais heureusement la marque a ajouté une petite touche de dentelle pour apporter un peu de délicatesse. Côté confort, la culotte a tout bon car elle est en coton et elle est surtout très bien taillée. En effet, la coupe est bien enveloppante, de quoi contenter toutes les morphologies. Les coutures sont plutôt fines mais peuvent laisser quelques marques sur la peau.

Pour ce qui est de l’efficacité, la culotte a parfaitement tenu 12 heures pour mon flux. Pas d’odeurs, de sensation d’humidité ou de fuite à signaler ! Par contre, elle est un peu longue à sécher car le tissu est un peu épais pour un flux léger à moyen.

Le shorty Callie

Pour quel flux ? Abondant
Coloris & Motifs : Noir uni, Jaune uni, Bleu paon uni
Quelle composition ? Extérieur : 80% polyamide + 20% élasthanne /
Doublure drainante : 45% coton + 45% micromodal + 10% élasthanne /
Assemblage de protection : 80% viscose bambou + 20% polyester + 100% polyester membrane PUL

Le shorty Callie est vraiment magnifique avec sa couleur rouge et sa petite dentelle. Évidemment, le polyamide y est malheureusement pour quelque chose aussi. Je dis malheureusement car c’est une matière peu écologique. Par contre, la marque a ajouté du modal à l’intérieur de ce modèle, un tissu écolo et surtout d’une douceur incroyable, bien plus que le coton. Le shorty est encore une fois très seyant. Il n’est pas taille basse, épouse bien les formes du corps sans les marquer et enveloppe parfaitement les fesses.

Qu’en a pensé Lolo ? Si elle est d’accord avec moi pour dire que le modèle Callie est vraiment très beau et confortable, elle a cependant été moins convaincue par son efficacité. Elle a testé le shorty le jour où son flux était le plus abondant et celui-ci a tenu 5 heures. En fait, c’est plutôt pas mal pour un flux très abondant, le problème se situe plutôt au niveau de l’étanchéité du tissu, car elle a eu quelques fuites sur la fin. Lolo m’a également fait remarquer que l’épaisseur du tissu absorbant rendait la culotte assez difficile à sécher, comme la culotte Gaïa (1 à 2 jours nécessaires).

La culotte Rhéa

Pour quel flux ? Léger à Moyen
Coloris & Motifs : Noir uni – Plumetis, Fleurs
Quelle composition ? Extérieur : 80% Polyamide + 20% Élasthanne /
Doublure drainante : 90% Coton + 10% Élasthanne /
Assemblage de protection : 80% Viscose bambou + 20% Polyester + 100% Polyester membrane PUL /
Dentelle : 93% Polyamide + 7% Lycra

Pendant la campagne de financement de la marque en 2018, j’avais commandé la culotte Rhéa dont j’étais tombée sous le charme. A l’époque, il y avait peu de marques de culottes de règles, et les modèles étaient plutôt basiques. J’ai donc craqué tout de suite pour cette culotte à dentelle !

La culotte taille très bien et sa coupe englobe assez les fesses pour ne pas créer de gêne. La dentelle est très belle, mais bien évidemment fragile. Elle n’est pas très large sur les côtés, elle peut donc marquer un peu les poignées d’amour. D’ailleurs, selon votre morphologie, il se peut que la culotte laisse des marques sur votre peau. Cependant le tissu est vraiment très fin, même la partie absorbante, ce qui permet à la culotte de ne pas être visible sous les vêtements. Je porte d’ailleurs cette culotte en dehors de mes règles, tant elle ressemble à une pièce de lingerie traditionnelle.

Avec mon flux léger, je n’ai rien à redire quant à l’efficacité de cette culotte. Je peux la porter plus de 12 heures sans avoir de sensation d’humidité, d’odeurs désagréables ou de fuite ! La culotte sèche également assez rapidement.

La culotte Rhéa taille haute

Pour quel flux ? Abondant
Coloris & Motifs : Noir uni – Pois, Fleurs
Quelle composition ? Extérieur : 80% Polyamide + 20% Élasthanne /
Doublure drainante : 90% Coton + 10% Élasthanne /
Assemblage de protection : 80% Viscose bambou + 20% Polyester + 100% Polyester membrane PUL /
Dentelle : 93% Polyamide + 7% Lycra

La culotte taille haute Rhéa est évidemment sublime avec sa dentelle et encore une fois le polyamide. Côté confort, la dentelle omniprésente est assez large pour ne pas marquer vos hanches. Par contre, si comme moi, vous avez la taille fine, la dentelle sera trop grande à ce niveau et le rendu sera donc moins beau, et moins agréable. Il est de toute façon difficile de trouver une culotte taille haute adaptée quand on a la taille marquée.

Qu’en a pensé Lolo ? Elle a évidemment craqué pour cette culotte magnifique et l’a trouvée aussi confortable qu’efficace ! Elle n’a pas eu de sensation d’humidité en la portant, la culotte a bien fait le job toute la journée, et sèche assez rapidement.

comparatif-zone-absorption-culottes-rejeanne

Mon modèle préféré ?
La culotte Rhéa et sa belle dentelle fleurs ou plumetis.

Nouveauté 2019 : le maillot de bain anti–fuite Réjeanne

Début Juillet, j’ai reçu la toute dernière nouveauté de la marque, à savoir un maillot de bain de règles, enfin plutôt un maillot de bain anti-fuite.

Quand on a goûté au confort d’une culotte menstruelle, on n’a plus trop envie de revenir à une cup. Sauf que voilà, quand on veut barboter un peu à la mer ou à la piscine pendant ses menstruations, on n’a pas trop le choix que d’abandonner la culotte.

Le maillot de bain Réjeanne sous toutes les coutures

La marque a créé ce maillot de bain anti-fuite en pensant d’abord au maillot de bain et non à la protection intime, et ça se voit !

C’est un maillot une pièce moderne, d’une couleur sublimissime et avec de très belles finitions. La coupe s’adapte parfaitement au corps de la femme et dévoile juste ce qu’il faut pour se sentir à la fois sexy et à l’aise !

Ayant une forte poitrine, j’ai l’habitude de porter un maillot avec armatures ou très gainant, je n’étais donc pas très emballée par le décolleté plongeant. Alors, je ne vais pas vous mentir, le maillot de bain ne remonte pas les seins miraculeusement, c’est impossible avec ce genre de design. Pour autant, je me suis sentie plutôt à l’aise en le portant, même s’il m’a fallu contrôler de temps en temps pour qu’un boob ne se fasse pas la malle !

Le seul bémol finalement, et cela est tout à fait personnel, ce sont les bretelles un peu trop grandes. Avec ma morphologie et du haut de mes 1m53, le maillot est très bien taillé en bas, mais pas assez ajusté en haut. Du coup, les bretelles ont tendance à glisser de mes épaules.

L’originalité de ce maillot de bain Réjeanne, c’est bien évidemment sa protection intégrée, façon protège-slip. Cette protection est très fine car le maillot est destiné à être porté en tout début de cycle, quand on ne sait pas quand nos règles vont se pointer, ou en toute fin de cycle, quand on a quelques pertes par-ci, par-là.

Le maillot peut également être un bon moyen sécuritaire pour les flux abondants qui ont peur des fuites avec une simple coupe menstruelle.

C’est la première fois que je pose en maillot de bain, et même que je pose tout court, ça se voit non ? 😂 (je n’ai retouché que la luminosité pour ces photos)

Le maillot de bain Réjeanne, est-ce que ça marche vraiment ?

Vu la beauté de ce maillot de bain, vous vous doutez bien que je n’ai pas attendu d’avoir mes règles pour le porter, cela aurait été une torture d’attendre aussi longtemps ! Mais je l’ai bien évidemment testé pendant mon cycle pour me faire une idée sur cette innovation et vous donner mon avis.

Tout d’abord, sachez qu’on ne sent vraiment pas la protection du maillot de bain. Je dirais même plus, on ne la sent pas et on ne la voit pas ! Même lorsque le maillot est mouillé, il reste confortable. Le tissu ne se gorge pas trop d’eau donc la zone absorbante ne gonfle pas.

Pour ce qui est de l’efficacité, j’ai testé le maillot de bain en fin de cycle, le jour où généralement les petites pertes annoncent la fin des menstruations. Verdict ? Maillot de bain validé ! Beaucoup de stress pour rien, car les quelques petites pertes que j’ai eu on été bien absorbées et il n’y a eu aucune tache à signaler !

10% de réduction
sur votre première commande Réjeanne avec le code
whatwhatjune

〰 Code affilié 〰 〰 Produits offerts 〰


Que pensez-vous de la collection menstruelle Réjeanne ?
Avez-vous déjà craqué pour un ou plusieurs modèles ?

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.