Doux comme du Coton, une marque artisanale 100% authentique

Une belle histoire qui rassemble

Anne-Charlotte coud depuis des années, mais c’est en 2016 qu’elle décide de commercialiser ses premières créations. Au départ, elle souhaitait simplement fabriquer des cotons lavables pour son usage personnel, tout en partageant ses réussites sur les réseaux sociaux. Mais ses créations rencontrèrent un tel succès auprès de sa communauté qu’Anne-Charlotte se décida à fonder sa marque. Ainsi est né Doux comme du Coton, une marque d’accessoires zéro déchet en matières naturelles qui répondent à une réelle demande !

Des créations écologiques et éthiques

Anne-Charlotte propose divers produits zéro déchet, aussi bien pour s’occuper de sa maison que de sa beauté ou encore de ses enfants : cotons lavables, tawashi, lingettes pour bébé, etc. Tous ces accessoires ont évidemment un point commun : ils sont de très bonne qualité ! Comment je le sais ? Tout simplement parce qu’Anne-Charlotte n’a sélectionné que des matières naturelles, durables et éco-responsables pour ses créations.

Comme son nom l’indique, la marque utilise essentiellement du coton, mais pas n’importe lequel : du coton bio issu du commerce équitable labellisé GOTS.

Le coton est une fibre cultivée principalement en Inde, en Chine et en Turquie. Si cette matière est écologique et non toxique pour la santé, c’est parce que sa culture, uniquement lorsqu’elle est biologique, ne nécessite pas de pesticides ni d’irrigation massive et systématique. Elle consomme donc peu d’eau par rapport au coton conventionnel (environ 91% de moins).

Le coton biologique utilisé par Anne-Charlotte vient d’Inde et de Turquie. Grâce au label GOTS, ce coton est 100% safe pour la santé, même les teintures sont naturelles (sans métaux lourds). Mais ce label va plus loin, puisqu’il garantit également une chaîne de production (de la culture à la fabrication) éthique (respect des conditions de travail des agriculteurs et des ouvriers).

mouchoirs-doux-comme-du-coton

Qu’en est-il des autres matières utilisées ? Anne-Charlotte fait tout son possible pour se tourner vers des matières naturelles comme le lin pour ses rubans et cordons, ou bien des matières recyclées comme le coton recyclé ou le denim recyclé issus de chutes de tissu.

Enfin, la créatrice de Doux comme du Coton s’assure de se fournir le plus près possible afin de réduire un maximum son empreinte carbone. Une majorité des matières premières viennent d’Europe et plus précisément de France. Lorsque c’est le cas, toutes les étapes de fabrication sont également réalisées en France (tissage, design, teinture).

3 bonnes raisons de passer aux mouchoirs en tissu

  1. Parce que c’est économique
    Un paquet de mouchoirs jetables compte généralement 10 mouchoirs en papier, et son prix moyen est de 0.10 centimes. Pour un adulte qui se mouche environ 5 fois par jour (5 mouchoirs), la dépense est de 1,40 euros par mois, soit 16,80 euros par an. Sans oublier les périodes de maladie, où on utilise facilement un à deux paquets de mouchoirs par jour, on dépense donc plus de 1500 euros (et encore plus pour les enfants) sur toute une vie !
    Un mouchoir en tissu réutilisable neuf coûte entre 2 et 6 euros. Pour être tranquille et ne faire qu’une machine toutes les deux semaines, il faudrait donc investir dans 70 mouchoirs en tissu, soit environ 280 euros. Sachant que ces mouchoirs sont réutilisables et plus résistant que les mouchoirs en papier, vous allez certainement les garder une vie entière. Alors si on compare les mouchoirs en tissu vs les mouchoirs en papier, on est sur une belle économie de 1220 euros !
    D’autant plus que pour alléger le coût, vous pouvez dénicher vos mouchoirs en tissu à petit prix dans les brocantes et les vide-greniers, les récupérer gratuitement chez votre grand-mère, et même les fabriquer vous-mêmes ! Et si vous ne pouvez pas investir autant dès le départ, vous pouvez y aller pas à pas, en alternant entre mouchoirs lavables et mouchoirs en papier, avant d’abandonner définitivement les mouchoirs jetables.
  2. Parce que c’est écologique
    Entre l’emballage en plastique hyper polluant et le papier blanchi au chlore, qui en plus de provoquer allergies et irritations participe à la déforestation massive, la fabrication de mouchoirs jetables fait partie des nombreuses catastrophes environnementales que nous causons. Pendant que le mouchoir en papier génère une quantité immense de déchets par jour, le mouchoir lavable, lui n’en génère aucun !
    Mais ce n’est pas tout, puisque les mouchoirs en coton bio sont produits de façon plus raisonnée (sans pesticides, sans teintures chimiques, etc.). Et si vous optez pour des mouchoirs réutilisables de seconde main, vous contribuez également à la préservation de l’environnement puisque vous ne participez pas à leur production et donc à tout ce que cela implique (importation de tissus, enveloppe/carton pour les envois, etc.).
    Oui mais il faut bien les laver ces mouchoirs réutilisables ? En effet, mais là encore cela ne coûte presque rien à la planète puisqu’on peut laver ses mouchoirs avec le reste du linge ! En vérité, il faut bien plus d’eau et d’énergie pour produire des mouchoirs en papier et traiter les déchets que pour laver quelques mouchoirs tous les mois.
  3. Parce que c’est doux
    Entre le coton et le papier, il n’y a pas photo ! Le tissu, et encore plus le coton, est vraiment plus doux pour le nez et plus confortable pour se moucher. Contrairement au papier (blanchi au chlore), le tissu est moins irritant et donc plus adapté à la zone sensible du nez. Et c’est encore plus vrai en période de gros rhume !

Mouchoirs lavables vs mouchoirs jetables : mon expérience

J’ai acheté mon tout premier mouchoir en tissu (Les Trucs de Laura) dans mon magasin en vrac Day by Day en début d’année. J’ai ensuite craqué pour trois mouchoirs réalisés par une créatrice de ma région, Trinquette Artisanat, juste avant de recevoir cinq mouchoirs Doux comme du Coton de la part de ma sœur. Je voulais récupérer les mouchoirs de ma grand-mère, mais je m’y suis prise trop tard car elle les avait déjà tous donnés. En tout cas, cela confirme la durabilité de ces petites merveilles qui passent de mains en mains au fil des années ! Depuis quelques mois, j’ai donc totalement arrêté les mouchoirs jetables pour n’utiliser que mes mouchoirs en coton.

Le mouchoir réutilisable est-il hygiénique ?

Je suis de celles qui pensent qu’on peut utiliser un mouchoir plus d’une fois, dans la mesure où on s’essuie plus le nez que l’on ne se mouche. Eh oui, les mouchoirs en tissu sont aussi hygiéniques que les mouchoirs en papier ! Il n’y a pas moins d’épidémies de rhumes depuis que les mouchoirs en papier existent, donc c’est totalement faux de penser que les mouchoirs réutilisables favorisent la prolifération des bactéries. Le plus important est de se laver les mains après s’être mouché et de ranger ses mouchoirs sales dans une boîte qui leur est réservée. Ce sont ces deux gestes essentiels qui éviteront de propager les microbes !

Combien faut-il de mouchoirs en tissu ?

Étant sujette aux allergies et aux sinusites depuis toute petite, il est inconcevable pour moi de vivre sans mouchoirs. Je me mouche (m’essuie le nez) un peu, plusieurs fois par jour. Mon plus grand défi était donc de trouver la bonne quantité de mouchoirs réutilisables à avoir.

Pour ma part, j’utilise environ 1 à 2 mouchoirs par jour maximum. Le compteur explose évidemment en période de gros rhumes, mais cela ne m’arrive que deux à trois fois par an (je n’ai pas encore eu de gros rhume avec les mouchoirs en tissu). J’ai donc récemment investi dans 5 nouveaux mouchoirs Doux comme du Coton, pour avoir un bon petit stock (14 mouchoirs) et espacer les lavages. Bon, il faut aussi avouer que les mouchoirs d’Anne-Charlotte sont vraiment canons !

mouchoirs-en-tissu-doux-comme-du-coton

Comment nettoyer ses mouchoirs en coton ?

Je mets tous mes mouchoirs sales en machine avec mes torchons et serviettes en programme “coton avec prélavage” à 30 voire 40 degrés. Une fois propres, je les laisse sécher à l’air libre. Il est aussi conseillé de passer un coup de fer à repasser de temps en temps pour tuer les microbes. Chez moi, pas de fer à repasser, donc j’opterai plutôt pour un ajout de bicarbonate dans le tambour de ma machine à laver. Voilà, c’est aussi simple que ça !

Comment faire à l’extérieur ou quand on a des invités ?

Personnellement, je n’ai aucun problème à me moucher en public avec mes mouchoirs réutilisables. Bien au contraire ! J’espère justement suscité la curiosité. Et je n’ai pour le moment jamais eu de remarques désobligeantes à ce sujet. Pour une question pratique, il est possible d’avoir deux pochettes dans son sac, une pour les mouchoirs propres et une pour les mouchoirs sales. Vous verrez qu’en plus, ça prend moins de place qu’un paquet de mouchoirs jetables !

Pour ce qui est des invités, je n’ai pour le moment pas assez de mouchoirs en stock pour leur en proposer. Mon compagnon est également encore aux mouchoirs jetables, donc la question ne se pose pas réellement. Quand il entamera sa transition, je pense faire un panier de mouchoirs en tissu spécial invités et garder un paquet de mouchoirs jetables, au cas où j’essuierai des refus. Je vous reparlerai donc de ce point quand je serai confrontée à cette situation.

avis-mouchoirs-en-tissu-doux-comme-du-coton

Est-ce que je suis convaincue par cette alternative zéro déchet ? À 100% ! Quand on a un stock suffisant de mouchoirs réutilisables, il n’y a aucune raison de repasser aux mouchoirs en papier. C’est pourquoi, même si je suis en amour pour les motifs de mes mouchoirs en tissu Doux comme du Coton, je pense me diriger un peu plus vers des mouchoirs d’occasion à l’avenir.


Que pensez-vous des mouchoirs réutilisables ?
Seriez-vous prêts à adopter cette alternative ?
N’hésitez pas à liker ♡ cet article et à le partager s’il vous a plu !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.