Laver sa culotte menstruelle pour la première fois

Ça y est ? Vous avez acheté votre première culotte menstruelle et vous venez de la recevoir ? Je peux vous assurer qu’une fois que vous aurez goûté au confort des culottes de règles, vous ne voudrez plus mettre un seul tampon de votre vie ! Mais avant de pouvoir la porter, il va falloir la laver.

Pourquoi laver une culotte de règles avant la première utilisation ?

Parce qu’il s’agit d’un sous-vêtement neuf ! C’est donc une simple question d’hygiène et c’est d’ailleurs ce qui est recommandé avec n’importe quel vêtement que l’on vient d’acheter.

De plus, le fait de laver votre culotte menstruelle lui permettra d’être plus efficace. Les fibres utilisées pour absorber le sang menstruel (coton, microfibre, tencel, viscose, etc.) ont besoin d’être sollicitées pour être performantes. Ce n’est donc qu’après quelques lavages que leur capacité d’absorption atteindra 100% !

Certaines marques recommandent de faire tremper les culottes, mais normalement un simple passage en machine (voire deux) suffit. Bien sûr, si vous n’avez pas de machine, vous pouvez faire tremper votre culotte une bonne heure avant de la nettoyer.

Rendez-vous directement à la deuxième étape du nettoyage des culottes menstruelles pour connaître les bons gestes à adopter !

premier lavage culotte menstruelle guide whatwhat

Les étapes pour nettoyer sa culotte menstruelle

Étape n°1 : rincer sa culotte de règles

Quand vous retirez votre culotte menstruelle usagée, il faut impérativement la rincer avant de la laver, afin de faire sortir au maximum le sang menstruel. Cette étape permet de rendre le lavage plus efficace et évite que vous ne vous retrouviez avec des taches de sang sur votre linge.

  1. Gorgez votre culotte d’eau froide ou tempérée. On évite l’eau chaude car à haute température, le sang risque de se fixer à l’intérieur des fibres.
  2. Pressez votre culotte au niveau de la zone absorbante pour faire sortir l’eau et le sang. Je vous conseille de ne pas entortiller votre culotte afin de ne pas abîmer le tissu.
  3. Répétez jusqu’à ce que l’eau soit claire.

D’autres questions sur le rinçage ? Rendez-vous dans la FAQ.

bien rincer sa culotte menstruelle

Étape n°2 : laver sa culotte menstruelle

Le nettoyage est une étape très importante dans l’entretien des culottes menstruelles. C’est ce qui va vous permettre de débarrasser votre culotte des dernières particules de sang, mais aussi de fragments de peau ou encore de la transpiration. Bref, laver sa culotte menstruelle permet d’éradiquer un maximum de bactéries et donc de préserver sa flore vaginale.

Pour un lavage à la main

  1. Plongez vos culottes menstruelles dans une bassine d’eau tempérée ou mouillez-les sous le robinet/la douche. Vous pouvez au choix, utiliser de la lessive ou un savon pour nettoyer vos culottes.
  2. Frottez délicatement le tissu, notamment la partie absorbante.
  3. Rincez abondamment vos culottes à l’eau froide ou tempérée.
  4. Essorez vos culottes en pressant le tissu mais évitez si possible de les tordre car cela abîme les fibres.

Pour un lavage en machine

  1. Placez vos culottes de règles dans un filet de lavage. Celui-ci permet de protéger les culottes des frottements afin de préserver les fibres de la partie technique mais aussi les tissus délicats comme la dentelle.
  2. Mettez vos culottes en machine et ajoutez uniquement de la lessive. Optez si possible pour une lessive naturelle (liquide ou en poudre) qui ne contient pas de glycérine ajoutée car celle-ci est réputée pour encrasser les fibres.
  3. Lancez votre machine avec un programme à froid ou délicat, à une température de 30°C ou 40°C et avec un essorage autour de 1000 tours/minute.

D’autres questions sur le lavage et les lessives compatibles avec les culottes menstruelles ? Rendez-vous dans la FAQ.

lavage culotte menstruelle guide whatwhat

Étape n°3 : faire sécher sa culotte

Une fois vos culottes menstruelles propres, il faut les faire sécher à l’air libre.

Vous pouvez les mettre sur un étendoir, les accrocher à un fil ou encore les mettre à plat sur une serviette, tant que le séchage se fait à l’air ambiant.

Les fibres de la partie technique ne réagissent pas bien à une trop haute température. Il faut donc éviter les sources de chaleur directes comme le sèche-linge, le radiateur ou encore le sèche serviette.

Retrouvez mes astuces pour faire sécher une culotte menstruelle plus rapidement dans la FAQ.

sechage culotte menstruelle guide whatwhat

Ce qu’il faut éviter pour bien entretenir sa culotte menstruelle

  • les adoucissants, assouplissants, blanchissants, détachants
  • les lessives non naturelles
  • une température supérieure à 40°C
  • le sèche-linge
  • le fer à repasser / défroisseur vapeur
  • le radiateur / sèche serviette / poêle

Ce qu’il faut privilégier pour faire durer ses culottes menstruelles

  • un rinçage à l’eau froide
  • un filet de lavage pour le passage en machine
  • une lessive naturelle ou un savon détachant naturel
  • un cycle de lavage délicat à 30 ou 40°C
  • un lavage en machine en fin de cycle ou de temps en temps si vous lavez habituellement vos culottes de règles à la main
  • un bain au percarbonate de soude 1 à 2 fois par an en prévention

Une culotte menstruelle bien entretenue a une durée de vie d’environ 5 ans.

savon détachant culotte menstruelle petites culottées

Un problème avec votre culotte menstruelle ? Faites un décrassage !

Votre culotte menstruelle a un aspect cartonné ? Elle ne sent pas très bon ? Elle absorbe moins bien ? Vous avez des fuites depuis peu ? Tous ces problèmes viennent généralement de l’entretien.

Au fil du temps, il est tout à fait normal que les fibres se détériorent. Evidemment, un mauvais entretien de vos culottes menstruelles et de votre machine à laver ne feront qu’accélérer cette détérioration.

La solution ? Le bain au percarbonate de soude ! Ce nettoyage en profondeur s’effectue lorsque vous avez affaire à un des problèmes mentionnés ci-dessus ou en prévention 1 à 2 fois par an.

iconecoeurToutes les étapes pour décrasser ses culottes menstruelles
guide pour décrasser ses culottes menstruelles

Toutes les réponses à vos questions sur l’entretien des culottes menstruelles

Oui, c’est mieux ! Je vous conseille d’effectuer le rinçage une fois que vous enlevez votre culotte usagée. Si vous n’avez pas la possibilité de le faire, vous pouvez mettre votre culotte dans une pochette de transport hermétique et la rincer dès que vous en avez l’occasion. Mais évitez le plus possible d’attendre la fin de votre cycle pour rincer vos culottes.
Oui, mais à certaines conditions ! Un rinçage suffit normalement pour enlever le plus gros de votre flux menstruel. Si ce n’est pas le cas (si vous avez un flux très abondant par exemple), vous pouvez faire tremper votre culotte une heure ou deux. De même, si vous n’avez pas pu rincer vos culottes quotidiennement, vous pouvez les faire tremper à la fin de votre cycle. Le fait de laisser les culottes trop souvent barboter dans l’eau pourrait endommager les tissus, c’est pourquoi cela doit être occasionnel.
Non. Je déconseille fortement de remettre une culotte qui a été simplement rincée car elle est encore pleine de résidus (sang menstruel, fragments de peau, transpiration). Si vous avez le temps de rincer votre culotte, nettoyez-la à la main en même temps. De toute façon, vous ne pourrez pas la remettre avant qu’elle soit sèche.
Non. Il n’est pas nécessaire de prélaver votre culotte après le rinçage. Un lavage à la main ou en machine est amplement suffisant, sauf si vous avez des taches de sang sur votre culotte après le rinçage.
Vous pouvez utiliser le savon détachant Petites Culottées formulé spécialement pour les culottes menstruelles. Il suffit de mouiller la tache, de frotter le savon et de le laisser agir 5 à 10 minutes avant de laver votre culotte. J’ai déjà testé ce savon sur une tache de sang sur un drap blanc 😮 et ça a été miraculeux !
Oui et non. Si vous le souhaitez, vous pouvez tout à fait laver votre culotte à la main tout de suite après l’avoir rincée. Mais vous pouvez aussi simplement la faire sécher et attendre la fin de votre cycle pour nettoyer toutes vos culottes en même temps à la machine.
Oui ! Vous pouvez mettre vos culottes de règles en machine avec votre linge noir ou coloré du quotidien sans problème. Veillez simplement à les mettre dans un filet de lavage et à ne pas trop blinder votre machine pour que le brassage se fasse bien.
Privilégiez une lessive naturelle, sans glycérine ajoutée. Voici un petit récap des lessives compatibles avec les culottes menstruelles :
– les lessives du commerce : L’Arbre Vert, Ecover, Eco Planet, Maison verte, Biocoop, Ecodoo, Etamine du lys
– les lessives faites maison au vrai savon de Marseille, au lierre, à la cendre, à base de saponaire officinale
– les lessives de marques indépendantes : Danika, Les Petits Bidons, Picok, Les Lavandiers, Comme Avant, La Fourche, L’Alchimiste
Oui, à condition que ce soit du VRAI savon de Marseille. Le vrai savon de Marseille ne contient pas de glycérine ajoutée. La glycérine que l’on retrouve (moins de 1%) est obtenue naturellement lors du mélange des huiles et de la soude. On parle donc de « traces » de glycérine. Le savon de Marseille, comme n’importe quelle autre lessive est susceptible d’encrasser vos culottes avec le temps. Pour éviter cela, je vous recommande de faire un décrassage au percarbonate de soude 1 à 2 fois par an.
Pour nettoyer vos culottes menstruelles, il est recommandé de choisir un programme à froid ou délicat à une température minimum de 30°C et maximum de 40°C et un essorage à minimum 800 tours/minute.
Non. Si vous avez occasionnellement utilisé de l’adoucissant, lavé vos culottes à haute température ou que vous les avez mises au sèche-linge, elles vont s’en sortir ! Mais, il ne faut pas que cela devienne une habitude, car sinon les fibres vont se détériorer très vite et elles seront inutilisables.
Il ne s’agit pas d’une tache, mais d’une décoloration du tissu. Cela est dû à l’acidité du sang menstruel et on ne peut rien faire contre ça. Ce n’est pas très esthétique, mais la culotte n’est pas sale et est toujours efficace.
Les culottes menstruelles mettent environ 24h pour sécher. Mais en hiver, à cause de l’humidité et du froid, il est possible que la durée de séchage varie plutôt entre 48h et 72h. De temps en temps, pour faire sécher vos culottes de règles plus rapidement, vous pouvez les mettre sur un radiateur, le sèche serviette, près d’un poêle, ou d’une cheminée en veillant bien à les poser à plat sur une grosse serviette (ou à les recouvrir). Pensez bien à ne pas plier la zone absorbante et n’hésitez pas à les changer de position (ou à changer de serviette) au bout de quelques heures.
Notez que les culottes de règles en matière synthétique sèchent plus rapidement que celles en coton.

Article sponsorisé par PETITES CULOTTÉES

Petites Culottées est une marque française qui propose des culottes menstruelles haut-de-gamme depuis 2018. Dès ses débuts, la marque a choisi de mettre en avant le savoir-faire local, de se tourner vers une production durable et de n’utiliser que des matières saines, écologiques et de grande qualité. Petites Culottées propose aujourd’hui un choix réfléchi de modèles très élégants, confortables et efficaces. En plus des culottes, on retrouve sur leur site des maillots de bain menstruels et des accessoires pour faciliter notre vie en période de règles.


Vous avez trouvé ce guide utile ? N’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire et en partageant cet article autour de vous !

iconecoeurGardez cet article au chaud en l’épinglant sur Pinterest !

1 Comment

  1. Merci Justine pour ces conseils ! C’est bon je les applique déjà bien, ouf ! C’est tellement pratique les culottes menstruelles !

Write A Comment to What What

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It