Nouvelle venue dans l’univers des règles, la culotte menstruelle fait de plus en plus parler d’elle ! Pourquoi on l’aime tant ? Comment l’entretenir ? Je vous dis tout sur cette star des menstruations !

HOP, je vais direct à la FAQ sur la culotte menstruelle

La culotte menstruelle, quésaco ?

Les protections intimes ont bien évolué, particulièrement depuis les cinq dernières années. Après la serviette lavable et la cup, c’est au tour de la culotte menstruelle de faire notre bonheur, une protection saine, confortable et éco-friendly pour toutes les personnes menstruées.

La culotte de règles, comment ça fonctionne ?

La culotte de règles se présente comme une culotte basique, à un détail près : le fameux tissu multi-couches permettant de recueillir le flux sanguin.

Ce tissu, qui n’est en rien comparable à une couche pour enfants ou adultes est composé de plusieurs niveaux jouant chacun un rôle bien précis.
Selon les marques, on peut bien évidemment avoir des niveaux différents, mais généralement, on retrouve un tissu absorbant anti-bactérien et un tissu respirant anti-fuite & anti-odeur.

Le gros avantage de la culotte de règles c’est qu’il suffit de l’enfiler et de vivre sa vie ! On a connu plus contraignant, non ? Il ne faut juste pas oublier de la changer toutes les 12 heures.

Seule, elle convient parfaitement aux flux légers. Les flux abondants devront surement la changer plus souvent, voire utiliser une cup menstruelle en complément pour éviter les fuites.

Comment laver sa culotte menstruelle ?

Il est recommandé de laver sa culotte de règles avant la première utilisation afin d’améliorer l’efficacité d’absorption.

Après avoir porté ma culotte, je la rince abondamment à l’eau froide. On évite l’eau chaude, ça risquerait de “cuire” le sang. Ensuite je mets ma culotte en machine programme délicat 30° (sans adoucissant) ou bien je la lave directement à la main avec un savon sans glycérine de préférence. Je la fais sécher à l’air libre, et hop la voilà de nouveau prête à l’emploi !

Comment choisir sa culotte de règles ?

Nous sommes tou.te.s différent.e.s et il est donc impossible qu’une seule culotte menstruelle convienne à toute personne menstruée. Pour trouver la culotte parfaite, on va donc se baser sur trois critères : confort, efficacité et esthétisme.

Je me suis donc mise en tête de tester différentes marques de culottes de règles pour vous les présenter afin que vous puissiez, je l’espère, trouver celles qui vous conviendront le mieux.

Pour faire votre choix, découvrez sans attendre mon comparatif des culottes menstruelles dans un article dédié !

test culottes menstruelles

Protections hygiéniques et Syndrome du Choc Toxique

Pour rappel, le syndrome du choc toxique (SCT) est une infection bactérienne rare, mais qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Cette infection est le résultat du contact entre la toxine TSST-1 produite par le staphylocoque doré, déjà présent dans le vagin, et le sang (milieu de culture du staphylocoque doré). Et comme vous vous en doutez, la période la plus propice à la production de cette toxine et donc au déclenchement de l’infection, c’est évidemment pendant les menstruations. Et comme si ça ne suffisait pas, certaines protections menstruelles favorisent l’apparition de ce SCT.

Aujourd’hui, on en sait effectivement plus sur cette infection et le rôle des tampons dans le SCT. Malheureusement, nous sommes encore loin de connaître tous les dangers des compositions douteuses de ces protections intimes.

Après les tampons et les serviettes, il y a eu l’avènement de la cup menstruelle, une bonne alternative écologique et économique, mais que ce soit avec un tampon en coton bio ou une cup, le risque de SCT est toujours présent. C’est pourquoi il est essentiel de changer sa protection ou vider sa cup max toutes les 4 heures.

Qu’en est-il de la culotte menstruelle ? Contrairement au tampon et à la cup, la culotte menstruelle ne s’insère pas dans le vagin, puisque c’est une culotte. Comme la serviette hygiénique, elle laisse le sang s’écouler naturellement, tout en l’absorbant. Le fait de laisser s’écouler le sang à l’extérieur du vagin est le meilleur moyen d’éviter le syndrome du choc toxique, même si le risque 0 n’existe pas.

Pour votre bien-être, il ne convient qu’à vous de choisir la ou les protections qui vous permettront de vous sentir à l’aise. Mais il est essentiel de faire ce choix en pleine conscience.

Les nanoparticules d’argent : la bête noire des culottes de règles

Les culottes menstruelles SheThinx étant les plus populaires sur le net, elles ont rapidement fait l’objet d’une polémique, celle des nanoparticules d’argent.

Pourquoi se méfier des nanoparticules d’argent ? Parce qu’elles ne sont pas biodégradables et peuvent passer facilement dans notre corps. Si elles ne sont pas classées comme toxiques aujourd’hui, rien ne prouve qu’elles ne soient pas néfastes pour notre santé. De plus, plusieurs études montrent que les nanoparticules d’argent sont très polluantes pour le milieu aquatique (elles se libèrent dans l’eau au moment du lavage).

Les nanoparticules d’argent sont présents dans un composant appelé zéolite, utilisé pour traiter les tissus absorbant. Fin novembre 2017, la journaliste Sabrina Debusquat écrit alors un article sur Cheek Magazine afin de faire le rapprochement entre ces nanoparticules et la marque Thinx. Etan donné que la marque ne niait pas utiliser du zéolite, il était alors possible de penser que les culottes menstruelles Thinx contenaient des nanoparticules.

La marque continue aujourd’hui d’affirmer que ses culottes n’en contiennent pas. Et toutes les autres marques de culottes de règles qui sont arrivées sur le marché après, ont également ajouter une mention “sans nanoparticules d’argent” sur leur site.

Malheureusement, sans faire nos propres tests scientifiques, on ne peut jamais être sûr à 100% d’une composition, que ce soit celle d’un vêtement, d’un produit alimentaire ou encore d’un cosmétique. Alors, faire confiance ou non ? Telle est la question !

faq-culotte-menstruelle

Les culottes menstruelles : à bas les idées reçues !

Non, les culottes de règles ne sont pas des couches
Elles sont assez fines pour que vous ne vous sentiez pas mal à l’aise en les portant. Rien à avoir avec des serviettes hygiéniques !

Non, les culottes de règles ne sont pas trop chères
Il est vrai que ces protections ont un coût (au départ), mais ce prix est justifié et les culottes vite rentabilisées grâce à leur durée de vie moyenne de 5 ans. Et certaines sont si fines qu’on peut les mettre même quand on n’a pas nos règles !

Non, les culottes de règles ne sont pas dégoutantes
Vous n’allez pas baigner dans votre sang si vous choisissez une culotte en fonction de votre flux, de votre morphologie et de vos activités et si vous vous constituez un stock suffisant pour pouvoir vous changer quand vous arrivez à votre limite.

FAQ Culotte menstruelle

Vous vous posez mille et une questions sur la culotte menstruelle ? J’essaye de répondre au mieux à vos demandes et vos inquiétudes pour que vous puissiez passer en douceur à ce mode de protection intime plus écologique et plus respectueux de votre santé !

Une culotte menstruelle ou culotte de règles est une culotte dont la partie en contact avec la vulve permet d’absorber toute sorte de fluide (sang, pertes blanches, urine). Sur une zone définie à l’intérieur de la culotte, plusieurs tissus fins sont cousus ensemble. Ils sont à la fois aspirant, absorbant, anti-bactérien, anti-odeur et anti-fuite.
Oui la culotte menstruelle est 100% hygiénique car les tissus utilisés sont certifiés selon les normes sanitaires en vigueur.
La culotte menstruelle est efficace mais sa durée d’efficacité varie en fonction du flux menstruel. Un flux léger à moyen pourra porter une culotte menstruelle pendant environ 12 heures, un flux abondant pendant environ 6 heures et un flux très abondant voire hémorragique pendant environ 3 heures.
Pour optimiser l’efficacité, il est conseillé de laver sa culotte menstruelle une fois avant de la porter pour la première fois.
La culotte menstruelle n’a rien à voir avec une couche. La zone absorbante fait généralement 2 mm d’épaisseur. Les culottes menstruelles pour flux abondant à très abondant sont un peu plus épaisses que celles pour flux léger à moyen. N’hésitez pas à consulter mon comparatif pour savoir quelles marques proposent les culottes les plus fines.
Pour vous aider à choisir, n’hésitez pas à consulter mon comparatif de culottes menstruelles et mon article sur les différentes marques de culottes de règles disponibles. Dans ces articles, vous retrouverez uniquement des marques de confiance que j’ai pu tester.
Avertissement : Ne vous faites pas avoir par toutes ces marques qui vous vendent des culottes menstruelles discount. Ces marques ne sont pas fiables (culottes non éthiques, pas efficaces, vendues dans du plastique…) et n’hésitent pas à voler le travail des autres.
Le nombre de culottes menstruelles nécessaire pour se protéger pendant les règles varie en fonction du flux menstruel. Un flux léger à moyen aura besoin d’environ 2 culottes menstruelles par jour (jour = 1 journée + 1 nuit), un flux abondant aura besoin d’environ 3 à 4 culottes menstruelles par jour et un flux très abondant voire hémorragique aura besoin d’un minimum de 4 culottes menstruelles par jour.
Il faut également prendre en compte le temps de séchage des culottes menstruelles qui varie entre une demi-journée (ou une nuit) et une journée, afin d’avoir un bon roulement.
Il est recommandé de tester pour la première fois votre culotte de règles au calme chez vous afin de pouvoir vous changer facilement et rapidement si besoin. Ainsi, vous pourrez évaluer plus facilement combien de temps vous tenez avec une culotte.
Le prix d’une culotte menstruelle varie entre 15 et 60 euros. Le prix dépend de la marque, du modèle, des matières utilisées et du pays de fabrication. Il est possible de profiter d’une réduction quand les marques proposent des packs de plusieurs culottes. Et vous pouvez retrouver plusieurs codes promo pour acheter votre culotte menstruelle via ma page bon plan.
Une culotte de règles bien entretenue dure minimum cinq ans.
Étant donné que la culotte de règles est une protection réutilisable, elle est plus économique que les protections jetables. Même s’il faut un budget pour acheter plusieurs culottes menstruelles, celles-ci restent moins chères sur la durée. Vous pouvez vous rendre compte des économies réalisées en utilisant le calculateur d’économies de culottes de règles Elia.
En matière de protections réutilisables, c’est la coupe menstruelle la plus économique, puis vient les tampons lavables et les serviettes hygiéniques lavables et enfin la culotte de règles.
Il est vrai que le coût de départ des culottes de règles peut être un frein à l’achat, d’autant plus si on a des difficultés financières et un flux qui nécessite plus de 3 culottes. Dans ce cas, je vous conseille déjà d’opter pour une seule culotte menstruelle, afin de voir si celle-ci vous correspond et afin d’évaluer combien il vous en faudra. Vous pouvez acheter cette culotte en profitant d’une réduction grâce à mes codes promo, et en faisant une commande groupée avec votre entourage afin de ne pas payer les frais de port. Ensuite, vous pourrez vous tourner vers des packs de plusieurs culottes qui sont souvent vendus avec une petite réduction. Enfin, pour un bon roulement des culottes, privilégiez le nettoyage à la main plus rapide qu’à la machine à laver.
1. Rincez votre culotte menstruelle à l’eau froide ou tiède. Attention, l’eau chaude risque de cuire le sang et donc de limiter les capacités d’absorption. Il faut rincer abondamment et essorer la culotte jusqu’à ce que l’eau soit claire.
2. Nettoyez votre culotte de règles à la main avec un savon neutre ou mettez-la en machine (dans un filet de lavage de préférence) en programme délicat (maximum 30°C) avec une lessive écologique, sans adoucissant et sans blanchissant. Évitez d’utiliser un savon gras type savon de Marseille, qui peut obstruer les pores de la membrane respirante et donc réduire l’efficacité de votre culotte menstruelle.
3. Laissez la culotte sécher à l’air libre. Le sèche-linge et le fer à repasser sont déconseillés si vous voulez garder votre culotte menstruelle belle et efficace.
Oui il est tout à fait possible de laver ses culottes de règles avec son linge habituel. Si vous rincez bien vos culottes à l’eau froide avant de lancer une machine, il n’y aura pas de risque de tâcher vos vêtements.
Des taches de sang peuvent apparaitre sur votre culotte pour plusieurs raisons. Cela peut être dû à un mauvais rinçage, à une durée trop longue entre le rinçage et le lavage, à l’utilisation d’un produit nettoyant non adapté ou tout simplement à l’acidité de votre sang.
Vous pouvez détacher votre culotte avec un savon neutre comme le savon détachant So’Cup enrichi en Terre de Sommières. Il vous suffit de frotter le savon sur la zone absorbante, d’attendre quelques minutes, puis de frotter délicatement la culotte sur elle-même.
Si vous avez lavé votre culotte menstruelle et qu’il y a une tâche de sang, sachez que cela n’est pas sale et n’empêche pas l’efficacité de la culotte.
En automne et en hiver, une culotte menstruelle mettra forcément plus de temps à sécher qu’au printemps ou en été. Il faut compter une bonne nuit, parfois même une nuit et une matinée pour que la culotte soit complètement sèche. Pour optimiser le séchage, placez la zone absorbante de votre culotte à plat sur une serviette dans une pièce chauffée.
La culotte menstruelle peut être portée maximum 15 heures d’affilé. Selon votre flux, il vous faudra peut-être changer votre culotte au cours de la journée, une fois, deux fois, trois fois ou plus.
Oui la culotte menstruelle est même fortement conseillée la nuit car il est important de ne pas dormir avec une protection intra-utérine (tampon, éponge, cup).
En journée, il est tout à fait possible de porter une cup ou un tampon en plus de sa culotte menstruelle.
Vous pouvez emporter avec vous (en voyage, au travail, au restaurant) une pochette avec vos culottes menstruelles propres et une pochette pour vos culottes menstruelles usagées. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à rincer à l’eau froide votre culotte de règles avant de la mettre dans sa pochette.
La culotte menstruelle peut être utilisée dès les premières règles.
Oui la culotte menstruelle peut être utilisée pendant le post-partum, les lochies et le retour de couches.
Oui, la culotte menstruelle peut vous aider à vous sentir au sec si vous vous sentez gêné.e.s par vos pertes vaginales.
Oui, vous pouvez utiliser la culotte menstruelle si vous avez des pertes de sang avant ou après vos règles.
Oui, la culotte menstruelle peut absorber sans problème les fuites urinaires.
Non, la culotte menstruelle est conçue avec un tissu aspirant, absorbant et respirant qui permet de récupérer le sang en quelques secondes seulement afin de le stocker à l’intérieur de la culotte tout en laissant s’échapper l’humidité. On peut néanmoins sentir le sang couler, plus qu’avec une cup par exemple.
Non, la culotte menstruelle aspire et retient le sang. Ce qui cause les odeurs c’est la macération du sang, notamment quand celui-ci est en contact avec des matières peu écologiques comme le plastique. Évidemment si vous gardez trop longtemps votre protection, il peut y avoir de mauvaises odeurs. C’est le signe qu’il faudrait penser à se changer.
Oui, la culotte menstruelle est plus adaptée que les protections jetables car le tissu en contact avec votre vulve est plus doux et surtout respirant. Cela permet d’éviter la macération du sang et donc le développement de mycoses. Si vous avez la peau sensible, préférez des culottes en matières naturelles et biologiques.
Non, la culotte menstruelle recueille le sang et a une membrane respirante. Contrairement aux tampons, elle ne cause aucune sécheresse vaginale.

Avez-vous déjà passé le cap de la culotte de règles ?
N’hésitez pas à me raconter votre expérience et à liker ♡ cet article !

11 Comments

  1. Bonjour,

    Depuis quelques mois j’avais envie de tester des culottes menstruelles. Je me suis découragée avec le site shethinx car je risquais d’avoir des frais de douane. Mais récemment j’ai vu que plusieurs marques françaises s’y mettaient, mais étaient dévalisées en raison de leur succès. J’ai alors découvert qu’on en vendait en pharmacie, marque Saforelle et j’ai été ravie d’en acheter une si rapidement et si facilement au final ! Je la teste aujourd’hui pour la première fois. Je suis en fin de règles donc je ne sais pas du tout si je peux la garder toute la journée ou maximum 10 heures ! La culotte est noire et confortable, mais je sens un peu la couture à l’arrière. Je ne pense pas l’utiliser en dehors de mes règles car elle est quand même un peu volumineuse au niveau de la partie absorbante (mais ça reste tout de même discret). En ce moment il y a 10€ de rembourser pour cet achat. Merci beaucoup pour votre article et vos conseils. Laure

  2. What What

    Hello Laure,

    Merci pour ton commentaire. En effet, les marques françaises de culottes menstruelles se multiplient !
    Je n’ai pas testé la culotte Saforelle, mais merci de nous donner ton retour d’expérience et ce bon plan.

    Bises
    Justine

  3. Florence

    Bonjour.
    J’ai voulu tester la culotte menstruelle, J’ai donc acheté la marque ECOGREEN.
    Sur le site, ils disent “satisfait ou remboursé “. Je me suis dis que je ne risquais pas grand choses. J’ai achete un pack de 2 culottes. Elles sont assez fines et confortables. Agréable a porter. A l’arriere, la protection remonte bien jusqu’en haut, pas de problème, par contre, devant, la protection ne va que jusqu’a l’entre jambe. Elle ne remonte pas assez haut du coup, fuite. Vraiment déçu . J’ai demandé un remboursement au moins de celle qui etait toujours dans son emballage comme indiqué sur le site, on m’a repondu que ce n’était mas possible car ceux sont des produits d’hygiène : encore déçu. Je suis convaincue par le bienfait de ces culottes menstruelles, je vais donc faite l’achat d’une autre marque, je ne sais pas encore laquelle. Voila pour mon experience.

  4. What What

    Hello Florence,

    Merci de nous partager tout ça, j’espère que ça permettra à d’autres filles d’éviter cette arnaque !
    J’espère aussi que tu trouveras ton bonheur, les marques présentes dans mon article sont toutes de confiance ;)

    Bises
    Justine

  5. Astrid

    Hello,
    Complètement d’accord avec vous sur le coût, sur le moment on peut penser que ça revient cher d’acheter de la lingerie menstruelle, mais en fait sur le long terme c’est une vraie économie! Pour ma part ça fait 2 ans que je tourne avec 4 culottes, elles sont toujours dans un super état, et je compte m’en acheter 2 nouvelles (besoin d’un ou deux shorty supplémentaires pour la nuit notamment)
    Je ne sais pas si tu as vu d’ailleurs Elia lingerie a sorti un calculateur pour calculer les dépenses qu’on a déjà faites en protections hygiéniques (https://www.elia-lingerie.com/pages/calculez-votre-economie). Je n’ai rien découvert mais la consommation reste quand même hallucinante quand on calcule…
    Merci encore pour vos articles, ça va me permettre de m’aider dans mon comparatif pour mes futurs achats!

  6. What What

    Hello Astrid,

    Merci pour ton commentaire !
    C’est bien d’avoir des retours après plusieurs années d’utilisation, ça confirme que la qualité est au rendez-vous.
    Oui j’ai bien vu le calculateur d’Elia, c’est une chouette idée pour celles qui ont besoin de chiffres précis avant de se lancer !

    Bises
    Justine

  7. Juste pour rebondir sur la zéolite, c’est absorbant de métaux, très utilisé pour nettoyer le crops des toxine et métaux lourd. Donc la zéolite n’est pas dangereuse, c’est de la pierre de lave chargée négativement donc elle absorbera tous les métaux et toxine

  8. What What

    Hello Luna,

    En effet, la zéolite peut être bénéfique lorsqu’elle est naturelle et purifiée, mais si ce n’est pas le cas alors on peut retrouver des molécules qui peuvent passer facilement dans l’organisme et qui sont néfastes pour la santé (mais aussi pour l’environnement). Ce qui est inquiétant ce n’est pas la zéolite en elle-même, mais bien les nanoparticules.

    Merci pour ton commentaire !

    Bises
    Justine

  9. Hello !

    Merci pour cet article très intéressant, ainsi que celui sur tes tests.
    Cela fait quelques mois que je réfléchis à une alternative aux serviettes hygiéniques, mais n’ose pas me lancer.
    Comment gérer notre stock de culottes de règles et comment savoir de combien j’en aurai besoin ? En tant qu’étudiante, même si sur le long terme ces sous-vêtements permettent de faire des économies, cela a vraiment un coût au début. As-tu des conseils pour effectuer cette transition ?

    Bonne journée,
    Lucie

  10. What What

    Hello Lucie,

    Merci pour ton commentaire.
    Le stock de culottes menstruelles va beaucoup dépendre de ton flux. Si celui-ci est léger, tu peux t’en sortir facilement avec deux culottes, mais si ton flux est moyen à abondant, alors il faut compter un minimum de 3.
    Après il faut trouver la bonne organisation pour ne pas être prise au dépourvu. Dès que tu retires ta culotte, tu la rinces tout de suite à l’eau froide et pour aller plus vite, tu peux la laver à la main plutôt qu’en machine. Tu pourras ainsi enfiler une nouvelle culotte pendant qu’une autre est en train de sécher.

    Tu as tout à fait raison de dire que les culottes de règles représentent un budget et même un investissement au début. Je te conseillerais dans un premier temps de n’acheter qu’une culotte pour voir si celle-ci te convient, avant d’acheter un pack et de finalement être déçue. Tu peux aussi commander avec des copines pour faire baisser les frais de port (+ tu as plusieurs codes promo dans mon article comparatif).

    En tout cas, je te conseille surtout de ne pas sauter sur la première culotte venue en promo comme on en voit un peu partout sur internet. Ces culottes à prix très très réduits sont souvent peu qualitatives, pas du tout éthiques ni zéro déchet.

    C’est aussi en démocratisant l’utilisation de la culotte menstruelle qu’on arrivera peut-être à faire bouger les choses pour baisser les taxes sur ces produits de première nécessité, voire obtenir enfin leur remboursement !

    J’espère avoir pu t’aider un peu.

    Bises
    Justine

  11. Pingback: [ ZOOM ] : Les serviettes hygiéniques lavables -

Write A Comment to What What

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.