Anticernes Naked Skin Urban Decay : Mission Camouflage

Les cernes ont toujours été ma bête noire. Entre stress, manque de sommeil, alimentation pas toujours équilibrée et j’en passe, c’était inévitable ! J’ai finalement arrêté de chercher une solution miracle quand j’ai compris qu’il n’existait pas de soin magique pour faire disparaitre mes cernes. Mais les camoufler, ça c’est possible ! Et c’est là que l’anticernes Naked Skin Urban Decay entre en jeu !

Depuis plusieurs mois, j’ai fait énormément de tri dans mes tiroirs, je suis de plus en plus adepte du Less is More ! J’essaye aussi dès que possible de me tourner vers des cosmétiques naturels et bio, surtout en termes de soins. Mais il y a encore certaines marques et certains produits auxquels je suis attachée, comme l’anticernes Naked Skin d’Urban Decay.

L’anticernes Naked Skin selon la marque

Cet anticernes est à proprement parlé un correcteur, puisqu’il vient camoufler les petites imperfections. Le Naked Skin Urban Decay a été formulé pour être très léger, apportant une couvrance uniforme au fini semi-mat lumineux, de quoi se fondre avec la peau. Son applicateur floqué a été pensé afin de déposer juste ce qu’il faut de matière et ce, de façon très douce.

Cet anti cerne Urban Decay contient de nombreux ingrédients dont les principaux mis en avant par la marque sont:

– Matrixyl 3000 qui contient des peptides antirides préservant la jeunesse et l’élasticité de la peau

– Thé vert japonais connu pour revitaliser les tissus et réduire l’apparence des ridules

– Litchiderm™ (issu du litchi) qui protège contre la déshydratation de la peau

– Hyaluronate de sodium qui permet d’attirer et de fixer les molécules d’eau

Cependant, il convient de noter que le Thé vert (Camellia Oleifer Leaf) n’est que 10ème sur 29 dans le classement des ingrédients, le Litchiderm, 21ème et l’Hyaluronate de sodium, 23ème. N’oublions pas que les composants de la liste INCI d’un produit sont rangés par ordre de quantité. Et qu’en général, les 5 ou 6 premiers composants représentent plus de 70% du produit total. Tout ça pour vous dire que les ingrédients mis en valeur par la marque ne représentent finalement qu’un petit pourcentage de la composition du produit.

Mais alors, l’Anticernes Naked Skin, que du bluff ?

Oui et Non. Je sais, c’est très facile de dire ça, mais c’est la vérité. J’ai adoré l’anticernes Naked Skin pour sa couvrance, mais je ne suis pas d’accord avec la marque lorsqu’elle affirme qu’il va réduire les rides au fil du temps. Il n’y a qu’à regarder la liste des composants pour se rendre compte que les ingrédients dits “anti-rides” sont ceux qui sont le moins présents.

Par contre, niveau camouflage uniforme et léger, là je dis OUI et RE-OUI !

avant_apres_nakedskin

Le Naked Skin d’Urban Decay cache très bien mes cernes bleutées/violacées sans faire d’effet “plâtre”. Je le trouve également très lumineux pour le contour de l’œil. D’ailleurs je ne l’utilise pas que sur le cerne mais aussi sur la paupière mobile pour un regard encore plus lumineux.

Ce que j’apprécie également avec cet anti cerne couvrant, c’est son packaging et sa texture. Très facile à utiliser grâce à son embout, on n’a pas besoin de tartiner le cerne de produit. Je dépose quelques gouttes et j’étire/estompe avec un pinceau très facilement. En plus il tient très bien tout au long de la journée. Avec un contour de l’œil bien hydraté au préalable, l’anti-cernes ne marque absolument pas les ridules (même si j’avoue ne pas être trop concernée encore).

Enfin, niveau rapport qualité/prix, je trouve qu’on est vraiment pas mal. Je pense que cet anti cerne Urban Decay va me faire facilement 6 mois.

Anticernes Naked Skin Urban Decay – 23€

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

What do you think ?

Navigate